INP

Révélateur de talents

Vous êtes ici

Vendredi 13
avril 2018

L'Oréal et le LCPO créent un laboratoire commun dédié à l'innovation des polymères "verts"

Partageant une vision commune de la science, respectueuse des hommes et de l’environnement, L’Oréal Recherche & Innovation et le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO – unité de recherche CNRS, Bordeaux INP et université de Bordeaux) ont décidé de joindre leurs forces pour mener un chantier de recherche commun sur le développement des polymères, afin de répondre aux enjeux de demain. L’inauguration de ce laboratoire commun a eu lieu le vendredi 13 avril dernier. 

JointLab LCPO L'Oréal

La création de ce laboratoire répond à la volonté de conduire des recherches en commun pour développer des polymères à activités cosmétiques (soin de la peau, maquillage...), respectueux de l’environnement tout en conservant l’efficacité et la performance du produit dans lesquels ils sont utilisés.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une conception partagée de l’innovation, à l’interface de plusieurs domaines scientifiques alliant en particulier chimie, biotechnologie, physico-chimie et la biologie, à l’heure où la chimie durable est une source d’innovation et de performance.

Cette structure « hors les murs » permettra de favoriser les échanges entre les chercheurs de chaque entité afin de multiplier les opportunités de nouvelles collaborations autour de sujets scientifiques ambitieux, dans un cadre d’échange dynamique.

L’éco-conception des nouveaux actifs ou polymères est un enjeu majeur pour L’Oréal, qui s’impose des règles extrêmement contraignantes. Ces règles reprennent les 12 principes de la chimie verte et en particulier la recherche de précurseurs bio-sourcés, l’utilisation de procédés verts et le respect de l’homme et de l’environnement. Cette exigence va de pair avec la recherche d’une performance toujours améliorée pour les produits centrés sur les besoins des consommateurs partout dans le monde. C’est dans ce contexte, qu’il est nécessaire de développer de nouvelles technologies de synthèse par chimie verte combinant le meilleur de la chimie, de la biotechnologie, de la physico-chimie.

Les sujets qui seront abordés dans ce laboratoire commun pourront générer des connaissances fondamentales qui pourront nourrir le domaine cosmétique mais aussi les domaines du biomédical et des matériaux fonctionnels, domaines d’intérêt du LCPO et de ses tutelles, le CNRS, Bordeaux INP et l’université de Bordeaux.

Publiée le
17 avril 2018